Vers un observatoire régional du foncier

La Région souhaite mettre en place un observatoire du foncier sur son territoire. Elle a demandé à la Safer de contribuer à sa création.


Associée à la société Terres d''Europe-Scafr, bureau d''études auprès de la Fédération Nationale des Safer, la Safer Flandres-Artois a proposé de mettre en place des indicateurs qui seraient suivis au cours du temps.


Dans une première étape, l''objectif était de présenter une analyse des marchés fonciers ruraux de la région Nord-Pas de Calais lors des prochaines Conférences régionales du foncier, organisées à l'initiative de la Région.


La Safer et Terre d''Europe-Scafr ont réalisé cette analyse sur la base du document «Espace rural – analyse des marchés» publié annuellement par le groupe des SAFER à l''échelle nationale et décliné pour la Région Nord-Pas de Calais. Les données traitées proviennent des notifications des projets de vente de biens agricoles par les notaires aux Safer, conformément au Code Rural. L''étude, finalisée en avril 2011, porte sur les marchés fonciers ruraux de l''année 2009.


Parmi les tendances mises à jour, on notera par exemple :


  • la multiplication par 2,8 de la valeur du marché foncier entre 1999 et 2009. Cette hausse est largement imputable au marché de l''urbanisation, dont la valeur a été quant à elle multipliée par cinq en 10 ans.

  • la part du marché agricole qui représente, avec 7 100 ha vendus, 0,8 % de la surface agricole régionale.

  • la part prédominante des acquéreurs de la région, qui sont présents dans plus de 90 % des transactions effectuées.


Plus globalement, l''étude, réalisée pour la période 1999-2009, a mis l''accent sur les points suivants :


  • la caractérisation des flux sur les marchés fonciers ruraux,

  • les tendances régionales, comparaison au national, spécificités régionales,

  • la mise en évidence des dynamiques territoriales (pression urbaine, résistance des systèmes de production agricole …),

  • le rôle du marché et de ses acteurs dans la consommation d''espaces agricoles.


Le rapport livré à la Région a été divisé en trois parties :

  1. les caractéristiques des marchés fonciers ruraux,

  2. les marchés fonciers agricoles et forestiers,

  3. les marchés fonciers ruraux non agricoles (terrains de loisirs, maisons à la campagne, urbanisation).

Il est prévu prochainement de réaliser une nouvelle analyse des marchés fonciers ruraux avec les données du marché foncier rural 2010. L''observatoire régional du foncier est sur les rails pour un suivi régulier du marché foncier des espaces ruraux dans le Nord-Pas de Calais.

 Voir la synthèse de la conjoncture des marchés fonciers ruraux en 2010
   

 

Newsletter d'Octobre 2011

 
Service proposé par SAFER - Powered by MagicSite