EDITO

Didier Helleboid, Président de la Safer Flandres-Artois


L''élevage du cheval a toujours été considéré comme une activité agricole, mais c''est en 2005, avec le vote de la Loi sur le Développement des Territoires Ruraux que la reconnaissance du statut agricole à la plupart des activités de la filière équine a été obtenue.


Avec près de 2 000 entreprises, plus de 3 000 emplois, représentant 187 millions de chiffre d''affaires, 36 000 licenciés et 25 000 équidés, le cheval est incontestablement en 2011, un secteur important pour l''agriculture et pour les territoires du Nord Pas de Calais*.


Notre société, en tant qu''opérateur foncier spécialisé sur l''espace rural contribue au développement des territoires. Dans ce cadre, elle s''est intéressée à ce secteur d''activité pour mieux le connaître et apporter des réponses aux problèmes fonciers qu''il rencontrait. Plusieurs installations dans le domaine du cheval ont été réalisées par la Safer depuis trois ans. Nous souhaitions vous présenter dans cette lettre une opération à haute valeur ajoutée que nous avons accompagnée à Santes en Région Lilloise.


Cette nouvelle lettre d''information est également l''occasion de vous présenter l''Association Nationale de Développement des Espaces Ruraux (ANDER) qui a été créée pour alerter l''opinion publique et les médias sur la consommation excessive des espaces agricoles et naturels dans notre pays. Celle-ci vient de dépasser les 86 000 hectares en 2010 et aboutit à la disparition de la surface agricole d''un département français moyen tous les cinq ou six ans.

 

Les Safer continuent avec force à sensibiliser les pouvoirs publics à la nécessité aujourd''hui de préserver nos espaces agricoles.


Bonne lecture


* Observatoire économique régional du Conseil Interrégional du cheval – données 2009

 
Service proposé par SAFER - Powered by MagicSite