Emprise limitée pour le contournement de Saint-Pol-sur-Ternoise

Evoqué depuis de nombreuses années, le contournement Est de Saint-Pol-sur-Ternoise, long de 5 km, permettra de désengorger cette commune où circulent quotidiennement 15 000 poids lourds, améliorant ainsi la sécurité et le confort des habitants.

 

Un projet consommateur d’espace, une emprise partagée

 

Porté par le Conseil Général du Pas-de-Calais et déclaré d’utilité publique en 2005, ce projet d’aménagement à 2 x 2 voies de la RD 939 consommait plus de 30 ha de terres agricoles. Pour réduire l’impact sur les exploitations concernées, la Commission Intercommunale d’Aménagement foncier a décidé, en 2011, de réaliser un Aménagement Foncier Agricole et Forestier avec inclusion d’emprise. Une démarche qui consiste à restructurer l’espace agricole sur un périmètre beaucoup plus large que celui de la route à construire – 600 ha pour ce projet – afin de partager la perte de surface entre un nombre suffisamment important d’agriculteurs pour que chacun n’ait pas à céder plus de 5 % de son exploitation. Cette mission a été confiée à un cabinet de géomètres spécialisé dans le foncier agricole.

 

Des impacts sur la propriété limités grâce au stock constitué par la Safer

 

Parallèlement, à la demande de la profession agricole et des élus locaux, une convention de réserve foncière a été signée entre la Safer et le Conseil Général du Pas-de-Calais. « L’objectif était que la Safer acquiert des parcelles agricoles en voie d’être libérées pour les faire entrer dans le remembrement piloté par le géomètre, explique Patrick Sauvage, Agriculteur à Croisilles (62) et Président du Comité Technique d’Arras de la Safer. Celui-ci pourrait ainsi gérer plus facilement les compensations et réduire les prélèvements sur les exploitations en cours d’activité ».

 

Près de 12 ha ont pu être acquis par la Safer sur la commune de Roellecourt. Principalement occupés par un exploitant en fin de carrière, ils ont rapidement été libérés et mis en réserve. « Ainsi, le prélèvement sur les agriculteurs en activité dans le périmètre élargi a pu être limité à moins de 3 % des surfaces exploitées », souligne Patrick Sauvage.

 

La rétrocession des terrains est en cours. Le contournement devrait être mis en service en juin 2015.


Newsletter d'Avril 2015

 

 
Service proposé par SAFER - Powered by MagicSite